Habitat et Humanisme, l’hospitalité contre l’hostilité

A Bonnelles, au sein du Monastère des Orantes de l’Assomption, sur le département des Yvelines, Habitat et Humanisme a accueilli le 9 septembre, 78 réfugiés venus de Syrie et d’Irak.

Il s’agit essentiellement de jeunes hommes bénéficiant souvent d’une formation universitaire.

Deux jeunes couples sont arrivés avec leurs enfants, le premier avec deux fillettes et le second avec un bébé.

Tous ont quitté leur terre devenue inhospitalière, victimes de violence physique et morale. Ils vivent deux deuils : la perte de proches parents et celle de leur Pays. Si menacés, ils ont dû fuir.

Cette hostilité est une invitation pressante à leur offrir une hospitalité.

A leur arrivée, après un long voyage de nuit pour être partis de Munich, leur premier mot fut de dire unanimement « merci ». La fatigue des visages était traversée par la lumière de l’espoir.

Ils furent accueillis par le Préfet des Yvelines, le Sous-préfet de Rambouillet, l’Evêque d’Evry, les représentants de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale et le Maire de Bonnelles. Elus et responsables de l’Administration ne ménagent pas leur peine.

Un travail d’écoute est nécessaire, d’où des traducteurs qui se mobilisent pour créer de justes relations. La première interrogation des accueillis concerne la visibilité de ce qu’ils vont vivre dans les prochains jours, puis à plus long terme.

Une libération interviendra quand ils disposeront d’un statut de réfugié, leur permettant une libre circulation.

Le drame humanitaire annoncé est loin d’être maîtrisé, le Haut-Commissariat pour les Réfugiés (H.C.R.) ne prévoit-il pas l’arrivée d’un million de réfugiés en Europe, d’ici la fin 2016.

Les bombardements de Bachar Al-Assad, les exactions de Daech, titrait Le Monde, ont fait fuir 4,3 millions de Syriens. Quatre millions ont rejoint la Turquie, le Liban, la Jordanie ; 300 000 sont en Europe.

La France s’est engagée à accueillir 24 000 réfugiés d’ici à deux ans. Le Président de la République en fait une cause nationale au regard de l’ampleur du drame.

Que se passe-t-il à Bonnelles : la fraternité, l’une de valeurs de notre République, est magnifiquement vivante. Son maire, M. Guy Poupart, m’envoyait samedi un SMS en des termes suivants : je vous invite à passer à la salle des fêtes ; le mouvement local de solidarité dépasse nos espérances.

Qui, à l’écoute de ce message, n’éprouve pas une sérénité. Inutile d’occulter les tensions mais cette mobilisation que l’on ne pensait pas possible a surgi.

J’entends cet homme me dire : le terrain est, miné par les inquiétudes, mais l’heure est celle de la résistance pour dire non aux peurs, à l’approche du même si destructrice de l’autre ;

Naturellement, rien n’est gagné, l’action est entretenue par une émotion mais ne nous privons pas de cette joie partagée, éloignant l’inacceptable.

Dans son mot d’accueil, le Préfet des Yvelines, Serge Morvan, leur adressait ces mots de bienvenue : nous vous aiderons à reconstruire votre vie, fiers et honorés de vous accueillir.

L’humanitaire est le temps de l’urgence ; il sera suivi d’une approche humaniste, mobilisant l’ensemble des acteurs de la Société. Tel est le défi que notre Pays se doit de relever. Sa fierté d’être une terre d’accueil lui donnera l’audace de dépasser les incompréhensions et les clivages.

Comme évoqué précédemment, l’avenir se nourrit des décisions prises, mais plus encore des actions entreprises.

N’oubliez pas, nous avons besoin de vous. Agir ensemble pour vivre ensemble.

Bernard Devert
14 Septembre 2015

2 commentaires sur “Habitat et Humanisme, l’hospitalité contre l’hostilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s