La confiance se révèle créatrice de responsabilités partagées

Il y a 3 ans, le Carmel de Fourvière m’invitait à accompagner une jeune femme, Sevan, confrontée à bien des épreuves. Venue de loin, pour avoir quitté son pays ensanglanté par des barbares, il lui fallut encore connaître une rupture affective se retrouvant seule avec ses deux enfants.

Déjà désargentée quand elle arriva sur notre sol, les dettes se sont accumulées avec pour horizon l’expulsion d’un logement que, difficilement, elle avait trouvé.

Fort du soutien que vous accordez à notre fonds de dotation « Acteurs d’Humanité », je lui remis une somme de 8 000 € à rembourser si possible à « meilleure fortune ».

Il y a quelques jours Sevan me téléphona. Elle me dit vouloir me remettre le règlement du prêt. Touché par sa démarche, je lui précisai que ce remboursement ne devait pas la mettre en difficulté ; un échéancier pouvait être mis en place.

Le rendez-vous fut pris. Il s’est avéré un moment de bonheur.

Sevan s’est reconstruite. Elle laisse derrière elle les drames traversés pour s’inscrire désormais dans une espérance, née de sa détermination à ne point se laisser enfermer par ces murs menaçants, pour être ceux de l’ombre.

Avec des mots sobres, elle me dit combien ce concours a lézardé le mur. Ce prêt fut pour elle un « crédit d’avenir ». Alors qu’elle était abandonnée, les portes se fermant les unes après les autres pour ne voir s’ouvrir que celle de l’expulsion, votre soutien fut une fenêtre.

Par ce prêt, elle comprit que bien des personnes étaient prêtes à comprendre et à aider ; elle sut alors qu’elle comptait, qu’elle avait du prix, celui-là même de la vie qui fait basculer toutes les indifférences.

La confiance est créatrice de responsabilités tissant des liens durables, traversés par un éclat de lumière : l’émerveillement.

Je la quittai non sans émotion. Habité par le bonheur que m’offraient sa richesse de cœur et sa volonté, j’ai alors pensé à vous conscient que, sans votre accompagnement, rien n’eût été possible.

Ce bonheur, je voulais vous le partager ; vous en êtes les acteurs.

Bernard Devert

Mai 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s