Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait …

Nous connaissons cet adage, fort dommageable tant il fige les relations entre générations.

Or, que de jeunes témoignent de leur enthousiasme pour créer ! Que d’aînés, parce qu’ils savent, concourent à des ouvertures qui participent à des actes de création ! Entreprendre n’est-ce pas toujours apprendre. Ecouter, échanger, autant de possibilités pour donner à la vie la trace d’une ouverture, souvent celle d’une belle aventure.

Arrêtons de faire de l’âge des frontières qui n’ont pas lieu d’être ; la vie est un mouvement fait de rencontres souvent inattendues mais, ô combien, riches d’humanité.  

Nous en avons encore fait l’heureuse expérience en ce mois de novembre lors d’une grande réunion par visio – et nos aînés étaient loin d’être absents – rassemblant des soignants, des soignés accompagnés de leurs proches, et des jeunes, volontaires, investis dans nos Ehpad pour 8 à 12 mois, via l’Agence Nationale du Service Civique.

Plus de 400 personnes étaient connectées lors de cette rencontre présidée par un grand témoin de la solidarité, Mme Béatrice Angrand, Présidente de cette Agence Nationale du Service Civique.

Une des doyennes de nos maisons, Simone, âgée de 103 ans, Présidente d’un Conseil de la Vie Sociale, et membre à ce titre du Conseil d’Administration d’H&H Soin a fait un compte-rendu très intéressant de cette réunion.

En quelques mots, elle note l’intérêt d’un tel rendez-vous, soulignant que nos maisons ne sont pas isolées, tel était bien un de nos objectifs. Notre doyenne regrette cependant que les soignants, résidents et membres du CVS ne se soient pas exprimés suffisamment, mais elle comprend que tout ne pouvait pas être dit en 2h30.

Avec l’humour qu’on lui connaît et sa sagacité, elle a ces mots : la parole a été donnée aux grands ! Elle l’exprima avec un sourire qui fait chaud au cœur.

En 10 ans, le Service Civique a accueilli 650 000 jeunes. Pendant la crise de la Covid (2019 à 2021), le nombre de volontaires auprès des personnes âgées est passé de 370 à 1 500.

Une telle ouverture apporte de précieux soutiens aux soignants, qui se sentent reconnus pour accompagner, transmettre un savoir-faire et un savoir-être. Ouvrir grand les portes des maisons du grand âge, c’est ouvrir celles de la sagesse et de l’audace : là se fait entendre un appel : nous avons besoin de vous. Les âges se rencontrent, j’ose même dire qu’ils s’embrassent.

Vous sentez combien cette reconnaissance ouvre des lieux souvent trop fermés, créant des liens entre les générations. Il s’en suit une société plus attentive et plus solidaire.

Un autre aspect positif est l’attention portée à ces jeunes qui s’interrogent souvent sur leur avenir. Donnant 8 à 12 mois de leur temps dans un volontariat, ne sont-ils pas habités par cette recherche du sens à un moment où il leur faut faire des choix de vie. L’activité du soin et plus généralement celle du service ne répond-elle pas à cette question jusqu’à vivre cet engagement conduisant au service de l’autre pour avoir le goût de l’autre.    

Lors de cette réunion, un mot merveilleux a été largement partagé, celui du ré-enchantement ; il émane conjointement des jeunes et des aînés, tous heureux de ces relations traversées par la confiance qui autorisent parfois bien des confidences mettant en œuvre des complicités, jamais étrangères à la solidarité.

Quelle chance d’entendre de tels propos. Ils dynamisent les liens et dynamitent les lieux communs qui accablent. Le meilleur âge de la vie n’est-il pas celui à partir duquel on fait advenir un inespéré. L’âge, quel qu’il soit, ne saurait interdire cette espérance. Quelle joie d’avoir pu toucher cette réalité !

Il m’est une joie de vous la partager.

Bernard Devert

Novembre 2022

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s